Assemblé Générale Annuelle – Rapport programmes

MOT DE LA PRÉSIDENTE

Chers membres et amis,

C’est avec plaisir que je vous présente le rapport annuel de notre organisme pour l’année 2015-2016. Malgré le fait que nous avons vécu une situation de désagrément qui nous a obligés à déménager, COPSI a continué à offrir ses services même dans la période où on n’avait pas de local, grâce à la solidarité du communautaire.

Nous avons quitté l’ancien local le 24 avril et nous avons accueilli nos usagers dans les bureaux d’ACCÉSSS, pendant trois semaines.  COPSI a continué avec son  travail d’information, orientation, référence et consultation paralégale et sociale pour immigrants et réfugiés, incluant aussi services de traductions, certification des lettres, de documents.

thumb_DSCN0669_1024

Il faut dire que cet incident a eu des impacts positifs comme le fait d’avoir trouvé un local beaucoup plus grand qui va nous permettre de développer et de consolider de nouveaux services, mais aussi des impacts moins agréables; par exemple nous n’avons pu offrir le cours d’informatique, ni engagé un étudiant pendant l’été.

Une autre conséquence de notre déménagement que nous avons appris sur le coup : c’était la tâche énorme d’aviser et de faire le changement d’adresse à immigration Canada pour les presque 500 cas de demandes que nous avons. Pour ce faire, nous avons compté avec la collaboration inestimable de nos bénévoles. Cela nous a pris au moins cinq mois pour que nos dossiers soient dans leur système et encore!…

Cette année, COPSI a pu fonctionner seulement avec la subvention de base du ministère d e la Santé et de Services sociaux ainsi qu’avec l’aide d’Emploi Québec qui nous donne une subvention salariale, mais nous avons déposé plusieurs demandes de projets qui sont à l’étude.

Je peux vous dire que pour le conseil d’administration c’est  un privilège de travailler avec une équipe dont  on admire le dévouement, la générosité et  la responsabilité  envers  un engagement social auxquels nous croyons tous profondément.

Nous tenons à remercier nos bailleurs de fonds le ministère de la Santé et de Services sociaux (MSSS) et le Ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale pour leur appui financier sans lequel on ne pourrait pas continuer à donner nos services. Le ministère de l’Immigration, de la diversité et de l’inclusion, le ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la recherche, la ville de Montréal et le CÉGEP du Vieux-Montréal.

Nous ne pourrions pas réaliser nos projets et activités sans la collaboration  de généreux et  dévoués partenaires tels que : ACCESSS; l’alliance des Communautés culturelles pour l’égalité dans la Santé et les Services sociaux, la TCRI; table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes et le CAJ; comité jeune,  le RIV; rapprochement interculturel de Villeray, l’équipe hispanophone de la radio Centre-Ville, RECAA; réseau ethnoculturel contre les abus envers les aînés, le comité de vigie latino de la SPVM, La Place; organisme du quartier Rosemont-La-Petite-Patrie et le  Journal PULSO.

Cette année, nous remercions encore Maître Mabel Fraisser et son adjointe Blanca Restrepo, à Jérôme di Giovanni et Adina Ungureanu; directeur  et agent de communication d’ACCÉSSS, à Richard Goldman, Sylvain Thibaulth et Sylvie Guyon; volet protection, volet parrainage collectif et volet jeunes de la TCRI, à Carolina Rivera; adjointe du député fédéral, à Shanie Leroux; adjointe de la  députée provinciale pour l’information et leurs conseils.

Nous remerciements s’adressent également  à tout le personnel et les bénévoles du COPSI, ainsi qu’à tous ceux et celles qui de près ou de loin contribuent à la réalisation de toutes nos activités.

Merci,

Micheline Fortin

Présidente du Conseil d’administration

 

 

CENTRE D’ORIENTATION PARALEGALE ET SOCIALE POUR IMMIGRANTS.  (COPSI)

Présentation

Le Centre d’orientation paralégale et sociale pour immigrants (COPSI) est un organisme pluriethnique à but non lucratif et à vocation régionale, né en septembre 1982 dans le quartier Plateau-Mont-Royal. Incorporé et enregistré comme organisme de charité; le 19 septembre 1984. Nous sommes installés dans le quartier Rosemont-Petite-Patrie, depuis juillet 2005.

Notre mission est de fournir de l’aide aux immigrants et réfugiés démunis et isolés à s’adapter et à s’établir de la façon la plus adéquate à la société québécoise.

Création de COPSI

Depuis les années soixante et soixante-dix, le Canada a ouvert ses portes  aux immigrants et aux réfugiés en provenance des pays d’Asie, d’Afrique, et d’Amérique latine. Souvent, ces nouveaux arrivants ne parlent ni français, ni anglais et se trouvent très démunis, tant sur le plan matériel que sur le plan psychologique. Constatant le besoin criant d’aide et de services, des femmes issues de la communauté latino-américaine, professionnelles du droit et de l’éducation, se sont regroupées pour fonder une organisation d’aide aux immigrants. C’était en 1982. Le projet initial se nommait «La main dans la main » et était encadré par le programme Canada au travail  du gouvernement fédéral.

Notre organisme s’est forgé une solide réputation dans la communauté et fonctionne depuis, sans interruption. En 2002, notre directrice, madame Carmen Gonzalez s’est vue octroyer la Médaille du Jubilé de la Reine en reconnaissance à son travail. L’année 2004, notre organisme a reçu une plaque de la Ville; en reconnaissance de notre participation à la vie de l’arrondissement Plateau-Mont-Royal. Au printemps 2009 « ELEMENTOS; la Troupe du théâtre des jeunes du COPSI » a été retenue pour le prix Paul-Buissonneau offert par la Ville de Montréal et en septembre de cette même année, ils ont participé à des ‘Journées de jeunes montréalais. « ELEMENTOS » a fait une présentation à la Maison de la Culture de Rosemont, se sont présentés lors du 30e anniversaire de la TCRI et ils ont fait d’autres présentations.

La structure administrative et démocratique de notre organisme est assurée par un conseil d’administration composé de sept membres représentant diverses instances de la communauté, et une direction chargée d’appliquer les politiques de l’organisme et d’encadrer les activités.

LE CONSEIL D’ADMINISTRATION

L’Assemblée a élu sept personnes pour siéger dans le Conseil d’administration pour l’année 2015-2016. Le conseil d’administration a siégé lors de 6 réunions régulières et une réunion spéciale. Ses membres se sont impliqués dans divers comités de travail par exemple : le volet culturel, le volet aîné.

Membres du Conseil d’Administration du COPSI 2015-2016

Présidente

Mme Micheline Fortin

Vice-présidente 

Mme Juliana Berrio

Secrétaire-trésorière

Mme Laura Elena Bello

Administrateurs 

Cristo Benavides

José Cerda

Mme Elhi Bello

Mme Myriam Berrio

PERSONNEL

Équipe du bureau de COPSI

Carmen Gonzalez – Directrice générale

Lina Garcia – Adjointe administrative

Ibrahim Kaboré – Responsable programme entrepreneuriat, moniteur informatique

Rodrigo Ortega – Agent de communication

Elena Vilchez – Animatrice Programe Y’APP

Stagiaires et bénévoles

Marcela Candelo – Stagiare sécretariat receptionniste

Cindy Céspedes – Stagiare travail social

Diana Vega – Stagiaire travail social

Rodrigo Ortega –Traductions

Anabelle Segovia – Intervention

Aurélie Chayer – Volet culturel

Elhi Bello – Traductions et lettres

Juliana Berrio – Activités

Laura Bello – Activités

Myriam Barria – Volet aîné

Ryan Youn – Volet culturel

Renée Desautels – Appels

Micheline Fortin – Lettres et documents

Sergio Mendez – Activités

Francine Cloutier : Traductions

Carmen Pineda; Activités

Contractuels

Soumya Arraouf – Vérificatrice comptable

Notre clientèle

Il s’agit souvent de familles sans ressources, de faible scolarité, déqualification professionnelle, endettement, méconnaissance des langues officielles, très démunies, isolées, absence d’un réseau féminin, réfugiées, témoins ou victimes de violence organisé et/ou que vit une séparation familiale. Elles ont toutes besoin d’adaptation et d’intégration à la réalité multiculturelle de Québec.

La majorité de notre clientèle est actuellement constituée par des familles et des personnes originaires des pays de l’Amérique latine tels : Colombie, République dominicaine, Le Salvador, Mexique, Honduras, Argentine, Chili, Cuba, Costa Rica, Guatemala, Nicaragua, Panama, Pérou et Venezuela. Mais, nous recevons également de personnes originaires de Congo, Haïti, Angleterre, Espagne, Kosovo, France, Philippines, Thaïlande, Maroc, Liban, Tunisie, Ukraine, États-Unis, Burkina Faso,  Bénin et Québec.

Nos usagers résident la plupart, dans le Grand Montréal et ses alentours, mais ils peuvent habiter aussi en région.

Nos principaux objectifs

  • Rendre accessible aux immigrants de milieux économiques faibles, spécialement aux femmes et aux jeunes, la demande et l’utilisation des services sociaux, juridiques et judiciaires du Québec  facilitant ainsi leur accueil et leur intégration.
  • Offrir à la population indiquée un soutien psychosocial et un service de dépannage dans des cas de détresse familiale, manque de logement, sinistre et dans d’autres situations d’urgence.
  • Offrir un service d’accompagnement pour les démarches légales et administratives ainsi que pour les cliniques et les hôpitaux.
  • Offrir un service d’assistance téléphonique pour les cas d’urgence.
  • Développer des programmes visant à promouvoir la santé physique, psychique et sociale des membres des familles issues des communautés ethnoculturelles.
  • Établir un service d’interprétariat, de traduction, de rédaction et d’assermentation des documents divers.
  • Promouvoir l’éducation des adultes à travers des médias et des réseaux publicitaires des communautés ethniques ainsi qu’au moyen des conférences, des ateliers de sensibilisation, d’information, ou d’autre façon.

NOTRE INTERVENTION

 A. LES SERVICES DE BASE DE L’ORGANISME

Donner l’information, l’orientation et la référence en santé, services sociaux ainsi qu’offrir  de l’assistance juridique (paralégale) telle que remplir toutes sortes de formulaires,  nos interventions ont eu un impact direct sur l’adaptation et l’intégration harmonieuse à la vie sociale et économique de plusieurs familles immigrantes.

Entre le 1e avril 2015 et le 31 mars 2016 COPSI  a donné 2453  services (consultations sur place et appels). Les consultations via internet ne sont pas comptabilisées ici parce qu’ils n’ont pas été séparés par type de consultation.  Voir page 9

A.1. SERVICES PARALÉGAUX EN IMMIGRATION (CITOYENNETÉ  ET DU STATUT DE RÉFUGIÉ). 2206 demandes/consultations

Informer, orienter, interpréter, traduire des documents, remplir des formulaires, représenter, faire des appels téléphoniques, transmettre et recevoir des télécopies, des courriels, faire et envoyer des lettres.

A.1.a) Demandes de réunification familiale. (Parrainage de conjoints, d’enfants et de parents) 1569 demandes/consultations

Nos services sont : informer, expliquer, expliquer et expliquer encore, remplir les formulaires, faire le suivi et intervenir jusqu’à l’obtention de la résidence ainsi que recommander les usagers  vers les services d’un avocat si nécessaire.

A.1.b) Demande de permis de travail et/ou de rénovation de visa de visiteur :

20 demandes

Ce service a été demandé par les personnes qui ont déposé une demande de parrainage à l’intérieur.

A.1.c) 20 Information sur l’immigration : 250 demandes/consultations

Nous avons été consultés sur le processus d’immigration et les services auxquels on a droit.

A.1.d) Demandes de citoyenneté et de résidence : 91 demandes/consultations Expliquer le processus,  remplir les formulaires et traduire les documents nécessaires à l’Obtention de la citoyenneté et/ou de la résidence.

Pour les cas plus complexes, nous consultons la TCRI, ACCÉSSS, et Maître Mabel Fraiser.

A.2.TRADUCTIONS, ASSERMENTATION, LETTRES ET DOCUMENTS : 276 documents

Traduction de documents indispensable pour déposer une demande en immigration et à l’obtention de services gouvernementaux : acte de naissance, de mariage, de divorce, de décès, de police, médical, cartes d’identité, attestations de travail et d’études, lettres d’invitation, autorisation de voyage, etc.

Pays d’origine des usagers pour ces services : Colombie, République dominicaine, Le Salvador, Mexique, Honduras, Argentine, Chili, Cuba, Costa Rica, Guatemala, Nicaragua, Panama, Pérou, Venezuela, Haïti, Congo, Espagne, Kosovo, France, Philippines, Thaïlande, Liban, Tunisie, Ukraine, États-Unis et Québec. Nous avons de plus en plus des usagers originaires des autres pays, autres que de l’Amérique latine.

La plupart des usagers pour ces services vivent à Montréal, mais nous recevons des personnes qui viennent de Trois-Rivières, St-Hyacinthe, Drummondville, Mont-Laurier, Brossard, etc.

  1. SERVICES EN INTERVENTION SOCIALE. 199 demandes/consultations

À COPSI il y a deux manières de faire de l’intervention sociale. On fait de l’intervention, par exemple quand une personne vit une situation de violence et on fait de l’intervention sociale, mais aussi quand on remplit un formulaire d’immigration et qu’on se rende compte que cette personne vit  une situation de vulnérabilité et qu’on lui donne d’autres services en santé et/ou service sociaux.

Informer, écouter, orienter, soutenir, référer, remplir les formulaires et accompagner si nécessaire aux divers services sociaux et de santé. Ce volet inclut tous les cas de violence familiale, agression sexuelle, idées suicidaires, isolement, victimes d’actes criminels, consommation de drogues, etc

  1. ÉDUCATION. 10 demandes/consultations

Information et référence sur le système éducatif et les écoles ainsi que sur les équivalences du Ministère de l’Immigration de la diversité et de l’Inclusion (MIDI).

  1. SERVICE PARALÉGAL DANS AUTRES DOMAINES.

38 demandes/consultations

Lors de ce service nous avons traité particulièrement  de problèmes de logement, d’accidents de travail, de l’assurance emploi, de la sécurité du revenu, de discrimination et racisme, de la commission de la Santé (CSST), des avocats, des conseillers en immigration, des propriétaires, etc. ainsi que les demandes des allocations familiales et de la prestation  parentale,

A.5.a) Pension et logement. 25 demandes/consultations

Il s’agit de remplir les formulaires d’une première demande et/ou de la rénovation ainsi que lire et expliquer les lettres que les aînés reçoivent de revenu Québec et/ou de Revenu Canada. Nos interventions ont été faites auprès de la Sécurité de Revenu, de Ressources humaines Canada et du bureau des Habitations aux loyers modiques de la ville de Montréal. (HLM)

Nous sommes intervenus auprès des CIUSSS, des écoles, du bureau de logement à loyer modique de la ville de Montréal (HLM), du bureau de la Sécurité du revenu, à la commission de la Santé et de Services sociaux (CSST), au bureau de l’aide juridique, auprès des propriétaires, etc. Et nous avons rempli des demandes d’allocations familiales et de la prestation  parentale.

Ce service est offert par nos stagiaires en techniques de travail social. Des usagers de ce service nous sont recommandés par le CIUSS, par le CAVAC, et/ou par des agents de la Sécurité de Revenu,

Pays d’origine des usagers pour ces services : Colombie, République dominicaine, Le Salvador, Chili, Mexique, Honduras, Haïti, Congo et Québec.

  1. AGENT DE COMMUNICATION:

Sa participation à COPSI en tant qu’agent de communication, a été dans le but de donner plus de visibilité à l’organisme. Pour cela, il a fait une mise à jour de nos réseaux web ainsi que de nos dépliants et carte de présentation. D’un grand aide lors de notre déménagement autant dans la recherche du local que dans le déménagement en soi; dans la préparation et la délocalisation.

Dès sa participation, COPSI a une visibilité permanente auprès de la communauté latino-américaine à travers les pages du journal PULSO.

  1. CENTRE DE SERVICE CARRIÈRE

Chargé de culture d’entrepreneuriat et responsable du centre de carrière pour Immigrants : Ibrahim Kabore

Mandat initial : Le mandat initial consistait à créer un service de sensibilisation à la culture d’entreprise pour les immigrants nouveaux arrivants

1ère version d’offre de service

Service de prédémarrage d’entreprise Information, orientation et sensibilisation

Liste d’activités intégrées

  • Service d’information sur l’environnement d’affaires (la place de l’entrepreneuriat au Québec)
  • Service d’orientation vers les écoles de lancement d’entreprise
  • Service-conseil et motivation en entrepreneuriat
  • Services inforoute (faciliter l’accès aux services publics et privés par l’initiation à l’informatique)

Réalisations d’octobre 2015 à mars 2016

  • Documentation de base des différents services
  • Communication, publicité sur les réseaux sociaux et début d’animation de service entrepreneuriat
  • Réorientation de l’offre vers la création d’un centre de carrière pour immigrants qui prend en compte les compétences liées à l’employabilité.
  • Documentation d’un résumé de projet centre de carrière
  • Rédaction de contenu d’outils de communication du centre de carrière
  • Soutien ponctuel apporté aux autres services de COPSI

Pays d’origine des usagers: Maroc, Colombie, Mexique, Bénin.

Autres réalisations

  • Appui à la rédaction de deux propositions de projets
  • Appui à la création et l’animation d’un nouveau site web
  • Appui au développement de collaboration avec l’association des Burkinabés du Grand Montréal
  • Cours d’informatique
  1. LES ACTIVITÉS PONCTUELLES

 

D.1 THÉÂTRE ENGAGÉ COPSI : «CRONICAS DE INMIGRANTES»

En janvier 2015 COPSI a commencé, avec un groupe de personnes toute une réflexion sur le vécu personnel de chaque participant(e) en lien avec l’immigration au Québec/Canada; qui a donné comme résultats les ateliers de réflexion et expression artistique: «Cronicas de inmigrantes».

De cette réflexion est née une pièce de théâtre que nous avons présentée le 23 juin 2015, sur la place extérieure de la station du métro Mont-Royal.

Nombre d’ateliers : 13 (d’avril à juin 2015) une fois par semaine

Lieu : La Place et le Centre de carrière de COPSI

Participants : 11 participants, mais le groupe régulier été formé par 10 participants.

Genre : 4 Hommes et 7 femmes. Le groupe régulier était composé par 6 femmes et 4 hommes.

Profil socio culturelle : Les participants avaient des origines et un parcours migratoire très diversifiés. Ils s’identifiaient en tant que :

  • Argentin/Cambodgien/Américain
  • Uruguayen/Canadien
  • Burkinabé
  • Chilien/Québécois
  • Colombiennes
  • Colombienne/Québécoise
  • Mexicaine
  • Canadienne/Péruvienne
  • Québécoise

L’objectif de ce processus a été d’analyser des expériences personnelles et groupales par rapport à l’immigration et de les exprimer à partir d’une création artistique. Cette microsociété immigrante a prétendu être un reflet de la macro société immigrante au Québec. À partir de cette vision elle a pris la responsabilité de réfléchir et communiquer les pensées aussi les sentiments des membres de la société québécoise/canadienne. Une communauté qui se sent exclue pour diverses raisons; des hommes et des femmes avec plusieurs ou seulement quelques années des résidences, les immigrants (e)s.

COPSI croit en l’art comme moyen de dialogue et réflexion collective, le théâtre comme transformateur de sociétés. Cette aventure a été une exploration individuelle et groupale pour mieux nous comprendre comme êtres humains en terre d’accueil. Une opportunité pour la société d’écouter et de reconnaitre dans ces autres (les immigrants (e)s), une partie fondamentale de l’histoire passée, présente et indéniablement future de Québec/Canada. Toutes les activités réalisées dans ce volet ont été faites de manière bénévole.

  1. 2. PROGRAMME Y’A PERSONNE DE PARFAIT (Y’APP) 

Qu’est-ce que c’est le Y’APP? Le programme Y’a personne de parfait (Y’APP) s’adresse aux parents d’enfants de cinq ans et moins. Il propose une série de cinq rencontres de groupe qui a pour objectif de permettre aux parents d’enrichir leurs compétences parentales, de s’informer sur divers sujets (exemple : développement, santé, sécurité et comportement), d’accroître leur estime de soi, de faire la connaissance d’autres parents et de favoriser l’entraide.

Animatrice : Elena Vilchez, intervenante communautaire de la petite enfance

Co-animatrice : Diana Vega, stagiaire en travail sociale, du CÉGEP du Vieux Montréal

Gardienne d’enfants : Maria José Guevara

Date : Du samedi 19 mars au 23 avril 2016

Lieu : Centre de carrières de COPSI

Participants : Quatorze (14) parents

Genre : Neuf (9) femmes et cinq (5) hommes

Pays d’origine des participants : Costa Rica, Colombie, Mexique, Le Salvador. Cuba, Haïti et Québec,

D.3.  ÉMISSION DE RADIO À LA RADIO COMMUNAUTAIRE RADIO CENTRE-VILLE, 102,3 FM. 

Programme qui a comme objectif d’informer la communauté hispanophone sur l’actualité surtout  locale, sur les nouvelles d’immigration et sur les activités de notre organisme. Cette émission passe sur les ondes de Radio Centre Ville, deux fois par mois; vendredi à 21h15. Activité bénévole.

D.4. NOUS VOUS INVITONS À VISITER NOS PAGES WEB : http://www.copsi.org ET Facebook COPSI

Notre page facebook et notre page web ont été retravaillées au mois de décembre dernier. Pour cette raison les données présentées sont celles de décembre 2015 à mars 2016.

Nombre d’abonnés à notre page Facebook : 150

Nombre de visites/visiteurs à notre page Web : 989/343

En janvier 2015, nous avions changé notre courriel, mais nous avions conservé l’ancien le temps de faire la transition. Lors de notre déménagement, nous avons changé de fournisseur internet et nous avions plus d’accès à l’ancien courriel. Les consultations présentées sont du mois de mai 2015 au mars 2016.

 Nombre de consultations internet : 266

PARTENAIRES

CÉGEP du Vieux-Montréal

Nous recevons deux stagiaires en techniques de travail social. Ce partenariat nous permet d’avoir une ressource en intervention sociale.

Journal PULSO

Depuis janvier 2015 le journal PULSO loge dans nos bureaux. La directrice de notre organisme écrit une chronique mensuelle où elle explique différents thèmes par rapport au processus d’immigration et/ou elle parle d’un sujet d’intérêt communautaire. En plus, le journal publie des articles pour faire la promotion de nos services et de nos activités.

La Place

Organisme du quartier Rosemont La Petite-Patrie qui nous a prêté le local du chalet du parc Montcalm, sur la rue Papineau pour la réalisation de nos ateliers artistiques et pour l’ atelier Y’APP.

Radio Centre-Ville

Nos permets de rejoindre les personnes qui ont besoin d’information, mais que pour diverses raisons ne peuvent pas sortir de leur maison. Nos activités sont publicisées à travers la radio et nous avons deux émissions de radio en espagnol.
RECAA

COPSI considère qu’il est important de continuer à défendre les droits des aînés des communautés ethnoculturelles; pour cette raison nous continuons à nous impliquer auprès du travail fait par cet organisme.

YWCA-Y des femmes de Montréal-OSE-Orientation et services en emploi

Nous accueillons une stagiaire à l’intérieur de la formation aux Femmes-cheffes de famille offerte par l’YWC car les femmes immigrantes ont besoin d’un espace pour pratiquer et pour mettre à jour leurs connaissances.

PARTICIPATION AUX REGROUPEMENTS NATIONAUX ET LOCAUX

Réunions hebdomadaires, mensuelles, bimensuelles et/ou extraordinaires

L’Alliance des Communautés culturelles pour l’égalité dans la Santé et les Services sociaux (ACCESSS)

Regroupement voué à l’accessibilité et à l’adaptation des services sociaux et de santé aux personnes issues des communautés ethnoculturelles. COPSI est à la présidence du conseil d’administration depuis 2004 par intermédiaire de notre directrice, Mme Carmen Gonzalez.

La table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes (TCRI)

Est un regroupement d’une centaine d’organismes voués à la défense des droits et à la protection des personnes réfugiées et immigrantes au Québec et impliqués dans l’établissement et l’intégration de toutes les catégories de nouveaux arrivants, en terme de service, d’aide, de soutien, de parrainage, de réflexion ou de solidarité. COPSI a participé à diverses réunions et activités.

Le Comité consultatif jeune (CAJ)

Né du volet jeune de la TCRI, le comité consultatif (CAJ) est un réseau d’échange, de réflexion, de consultation et d’entraide regroupant les organismes intervenant en lien avec les défis d’intégration des enfants de jeunes et de leurs familles. Il est composé de 12 représentants des organismes membres.

Réseau ethnoculturel contre les abus envers les aînés (RECAA)

Instaurer une culture de respect envers nos aînés ; nos aînés devraient pouvoir vivre dans la dignité, dans la sécurité et sans subir d’exploitation et des mauvais traitements et mental. COPSI est à l’origine de ce regroupement et il est toujours membre de son comité consultatif.

Regroupement interculturel de Villeray (RIV)

Sa mission est de soutenir et de développer les interventions visant l’intégration des personnes des communautés culturelles à la vie associative de Villeray. C’est un lieu d’échange et de ressourcement pour les intervenants de tous les milieux.

Comité de vigie latino du service de police de la ville de Montréal (SPVM)

Ayant un rôle consultatif, les comités de vigie représentent les principales communautés et les principaux groupes de citoyens que le SPVM a du mal à rejoindre ou qui ont des préoccupations particulières à l’égard de la sécurité publique.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :