1982-2022: 40 ans de service – Janvier mois de Myriam Barria

COPSI 1982-2022

Pour soulignier les 40 ans de notre organisme nous avons décidé de publier à chaque mois, de janvier à août 2022, la biographie d’une personne qui fait partie de l’histoire de COPSI.

Le mois de janvier 2022 est dédie à Mme Myriam Barría.

Myriam Barria
Femme d’origine chilienne et avocate de profession qui est arrivée au Québec en 1974. Militante pour les droits humains, elle est à l’origine d’organismes tels :
 Le Centre d’orientation paralégale et sociale pour immigrants (COPSI) ; directrice de notre organisme entre 1994 et 1999.
 La Maison Flora Tristan ;
 L’Association de Chiliens du Québec ;
 L’Association des personnes aînés immigrants (ASPAI) ;
 Ressources des communautés ethnoculturelles contre l’abus envers les aînés (RECAA).
Elle a été coordonnatrice du Comité des droits humains de l’Association des Chiliens du Québec. Pendant son mandat elle a beaucoup travaillé pour dénoncer le féminicide en Amérique latine.

Para marcar los 40 años de nuestro organismo nosotros hemos decidido de publicar cada mes entre enero y agosto de 2022 la biografía de una persona que hace parte de la historia de COPSI

El mes de enero 2022 se lo vamos a dedicar a la Sra Myriam Barría.

Myriam Barria
Mujer de origen chileno, abogada de profesión, que llegó a Quebec en 1974. Militante por por los derechos humanos, ella creo varias organizaciones como:
 El Centro de Orientación Social y Paralegal para Inmigrantes (COPSI), directora de este organismo entre 1994 y 1999.
 La Casa de Flora Tristán;
 La Asociación de Chilenos de Quebec;
 La Asociación del Adulto Mayor Inmigrante (ASPAI);
 Recursos comunitarios etnoculturales contra el maltrato de adultos mayores (RECAA).
Además, fue coordinadora del Comité de Derechos Humanos de la Asociación de Chilenos de Quebec. Durante su mandato, la señora Myriam Barría trabajó para denunciar el feminicidio en América latina.

COPSI : 40 ANS AU SERVICE DE LA COMMUNAUTÉ

Le Centre d’orientation paralégale et sociale pour immigrants (COPSI) est un organisme pluriethnique à but non lucratif et à vocation régionale, né en septembre 1982 mais qui fonctionnait déjà au début des années 80 dans le quartier St-Louis Mile-End, dans l’arrondissement Plateau-Mont-Royal de la ville de Montréal. L’organisme est maintenant installé dans le quartier Rosemont Petite-Patrie, en juillet 2005 il a déménagé à Rosemont La-Petite–Patrie; depuis mai 2015. Ses bureaux sont a presbytère de la paroisse de Saint Édouard,

Sa mission est de fournir de l’aide aux immigrants et réfugiés démunis et isolés à s’adapter et à s’établir de la façon la plus adéquate à la société québécoise.

Création de COPSI

Dans les années 60 et 70, le Canada a ouvert ses portes aux immigrants et aux réfugiés en provenance des pays d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine. Souvent, ces nouveaux arrivants ne parlaient ni français, ni anglais et se trouvaient très démunis, tant sur le plan matériel que sur le plan psychologique. Constatant le besoin criant d’aide et de services aux nouveaux venus, Zorka Kovacics, Myriam Barría et Maeva Lopez ; 3 femmes issues de la communauté latino-américaine, professionnelles du droit et de l’éducation, se sont regroupées appuyées par un groupe d’immigrants, dont la plupart étaient d’origine chilienne pour fonder un organisme d’aide aux immigrants. Elles ont commencé a offrir des services et finalement, elles ont obtenu une subvention du gouvernement fédéral, pour leur projet « La main dans la main ». C’est ainsi que COPSI a été crée.
40 ans de service sans interruption

Notre organisme s’est forgé une solide réputation dans la communauté et fonctionne depuis, sans interruption. En 2002, notre directrice, madame Carmen Gonzalez s’est vue octroyer la Médaille du Jubilé de la Reine en reconnaissance à son travail. En 2004, notre organisme a reçu une plaque de la Ville ; en reconnaissance de sa participation à la vie de l’arrondissement Plateau-Mont-Royal. Au printemps 2009, « ELEMENTOS; la Troupe du théâtre des jeunes du COPSI » a été retenue pour le prix Paul-Buissonneau offert par la Ville de Montréal et en septembre de cette même année, ils ont participé aux ‘Journées de jeunes montréalais’. « ELEMENTOS » a fait une présentation à la Maison de la Culture de Rosemont, ils se sont présentés lors du 30e anniversaire de la TCRI et ils ont fait d’autres présentations. En 2016, le Service de Police de la ville de Montréal (SPVM) a rendu hommage au travail de notre directrice pour son travail auprès de la communauté et en 2018, à l’occasion de la Journée internationale de la Femme, elle a été récipiendaire de l’hommage aux femmes Héroïnes de la Diversité.

La structure administrative et démocratique de notre organisme est assurée par un conseil d’administration composé de 7 membres, représentants de diverses instances de la communauté, et une direction chargée d’appliquer les politiques de l’organisme et d’encadrer les activités.

Notre clientèle
Avec le temps notre clientèle s’est diversifiée, il ne s’agit plus uniquement de famille sans ressources, faible scolarité, déqualification professionnelle, endettement, méconnaissance des langues officielles, très démunies, isolées, absence d’un réseau féminin, réfugiées, témoins ou victimes de violence organisée et/ou qui vivent une séparation familiale, mais aussi de familles de milieu social moyen, avec un niveau d’instruction universitaire, avec un emploi stable et tout a fait adaptée et intégrée à la société québécoise.

Nos principaux objectifs
 Rendre accessible aux immigrants de milieux économiques faibles, spécialement aux femmes et aux jeunes, la demande et l’utilisation des services sociaux, juridiques et judiciaires du Québec facilitant ainsi leur accueil et leur intégration.

 Offrir à la population indiquée un soutien psychosocial et un service de dépannage dans des cas de détresse familiale, manque de logement, sinistre et dans d’autres situations d’urgence.

 Offrir un service d’accompagnement pour les démarches légales et administratives ainsi que pour les cliniques médicales et les hôpitaux.

 Offrir un service d’assistance téléphonique pour les cas d’urgence.

 Développer des programmes visant à promouvoir la santé physique, psychique et sociale des membres des familles issues des communautés ethnoculturelles.

 Établir un service d’interprétariat, de traduction, de rédaction et d’assermentation des documents divers.

 Promouvoir l’éducation des adultes à travers des médias et des réseaux publicitaires des communautés ethniques ainsi qu’au moyen de conférences, d’ateliers de sensibilisation, d’information, ou d’autre façon.

La mission de notre organisme est appliqué lors de :

 Nos interventions : écouter, informer, orienter, soutenir, référer, accompagner lors de consultations sociales et juridiques. Remplir divers formulaires des demandes pour les services de santé, sociaux et juridiques.

 Des activités ponctuelles organisées par nos intervenantes comme les cours de langues, les ateliers de marionnettes, les cours de danse, les rencontres WhatAspp, les réunions Zoom, etc… pour les aînès et les ateliers Y’APP

 Notre participation à diverses réunions, rencontres, colloques, symposiums et/ou formations virtuelles et/ou présentielle.

Nouveaux services depuis 2021

 Un service de banque et de dépanage alimentaire

 Une cafétéria communautaire : Le Réchaud social