JEUNES

PROJET PRÉVENTION DE LA DÉLINQUANCE OU LA CRIMINALITÉ

 Contexte

Nous sommes conscients de notre responsabilité en tant qu’organisme communautaire face à la délinquance et  nous voulons travailler de façon active à développer des moyens de prévention. Nous croyons en la nécessité de  favoriser la diminution des comportements agressifs et de la marginalité surtout chez les jeunes. Le Centre d’Orientation Paralégale et Sociale pour Immigrants veut permettre aux jeunes de développer une meilleure communication avec leurs parents, leurs enseignants et les autres acteurs (trices) de la société québécoise. COPSI veut favoriser chez les jeunes le développement de divers intérêts tels que le théâtre, le sport, la musique, la lecture tout en les soutenant dans la gestion des changements auxquels ils sont confrontés  dans leur nouvelle société d’accueil. 

Nature des activités  prévues 

Faire campagnes d’information et de sensibilisation sur le sujet a travers des kiosques, de rencontres, des séances d’information, et  d’une publicité choc;

Utiliser  les médias visuel et auditif qui sont un moyen de communication très populaire auprès des jeunes et Montréal n’est pas l’exception à ce phénomène;

Déployer une publicité visuelle qu’est aussi un moyen très effectif pour sensibiliser et prévenir les jeunes, les adolescents et les parents face aux phénomènes des gangs de rue. Il ne faut pas oublier que les jeunes sont la clientèle  cible des grandes compagnies de télécommunication ;

Développer une publicité que cible directement les jeunes et leurs familles pour qu’ils soient sensibilisés aux gangs de rue, de cette façon  on peut aller rejoindre non seulement les jeunes mais toutes les personnes de toutes les cultures : les adultes, les parents;

Faire une publicité massive dans tous les espaces publiques : stations et lignes de métro, lignes et arrêts d’autobus, parcs, surtout les stations du métro sur la ligne bleue tels : L’Acadie, Parc, De Castelnau, Jena Talon, Fabre, Iberville et St-Michel et les lignes d’autobus desservants cette territoire et les parcs;

Participer aux activités culturelles de la ville et événements annuels tels le festival de jazz, le festival de l’humeur, aux activités dans le vieux port et dans le parc Jean Drapeau  et les différents festivals des diverses communautés culturelles, par cette voie nous pouvons assurer  que le message de sensibilisation et de prévention touche plus de personnes et soit plus effectif;

Faire des Documentaires et des petits sketchs sur des jeunes des communautés culturelles ex-gangs de rue.  Leur témoignages serviront aux jeunes pour s’affirmer  dans le fait que l’intégration au gangs de rue  ne vaut pas la peine;

Inviter à participer à nos campagnes et activités de sensibilisation certains  personnages publics politiques et ou artistiques, ainsi qu’impliquer  les grandes compagnies à faire partie des campagnes.

Résultats attendus

Les jeunes auront d’autres possibilités que l’adhésion aux gangs de rue et/ou aux groupes qui ont un comportement de criminalité;

Les jeunes auront un espace pour s’exprimer et développer leurs projets de vie en devenant  participants actifs dans  la communauté ou ils évoluent;

Les  parents des jeunes prises aux problèmes de gangs de rue seront  informés des ressources  qui sont à leur disposition, et appuyées dans leurs démarches ;

Retombées escomptées

Diminution du  décrochage scolaire;

Sensibilisation du  public face à la problématique;

Diminution de l’exclusion sociale de certains groupes de jeunes;

Intégration des jeunes aux activités de leurs communautés; 

Si vous avez besoin de plus d’information sur le projet, veuillez nous contacter par courriel svp

 

PROJET DE THÉÂTRE D’INTERVENTION SOCIALE (TIS) 

Résume

Il s’agit des ateliers de théâtre pour les jeunes  immigrants âgés entre 12 et 18 ans en risque d’exclusion sociale. Le théâtre comme outil d’intervention va permettre aux jeunes de développer une pensée positive, la confiance en soi, la croyance  en sa réussite;  va leur apprendre à tirer des leçons  de leurs échecs, et à prendre  leur  destinée en main.

Problématique 

Depuis 2007 à notre centre, des jeunes immigrants nous consultent sur différents problèmes tels : la discrimination, la violence à l’école (l’harcèlement de leurs pairs), les agressions, les agressions sexuelles, les idées suicidaires, les troubles alimentaires (boulimie, anorexie, etc.), l’automutilation, la grossesse,  et/ou parce qu’ils ont été contacté par des membres des gangs de rues et/ou à travers l’Internet par des pédophiles. Les familles étaient fières de leur intégration mais maintenant elles doivent faire face à  de nouvelles difficultés  dont celles que vivent leurs adolescents. Certaines familles nous parlent des jeunes adolescents qui refusaient d’aller à l’école même s’ils avaient un bon comportement et de bonnes notes. Ils étaient dépassés par la situation. D’autres sont venus chercher des ressources parce que les jeunes vivaient d’autres situations difficiles:   désintérêt scolaire, mauvaise fréquentation, gangs de rue, consommation de drogues, taxage et même la prison pour certains.

Objectifs

  • Réduire les agressions, les agressions sexuelles et la violence à l’école et faire la prévention des comportements agressifs et violents.
  • Informer les jeunes de la communauté des dangers liés aux gangs des rues.
  • Augmenter chez les jeunes le développement de divers intérêts tels que le théâtre, le sport, la musique, la lecture etc.
  • Sensibiliser les parents à l’importance de s’ouvrir aux changements auxquels ils sont confrontés dans la société d’accueil et à la possibilité qu’ils ont pour influencer leurs enfants à développer une pensée positive et une confiance en soi, à surpasser leurs échecs.
  • Aider à une meilleure intégration des immigrants.

Clientèle visée

Des jeunes filles et des jeunes garçons immigrants et leurs familles

Activités

  • Elaboration du processus de création étape par étape
  • Elaboration du texte
  • Mise en scène
  • Répétitions
  • Présentations

Participants

Le groupe de base est formé par 20 jeunes et leurs parents. Nous voulons impliquer les adolescents et ainsi aller rejoindre les plus jeunes (8 à 12 ans). Nous prévoyons rejoindre entre 800 et 1 000 personnes.

Sources et outils d’évaluation

  • Les parents,
  • Le plan du projet
  • Le Journal de bord
  • Les participants

Pour plus d’information

Nous contacter

FORUM DES JEUNES DANS LA COMMUNAUTÉ LATINO-AMÉRICAINE 

Résumé 

Il s’agit de créer un cadre d’échange et de partage de ressentie pour les jeunes immigrants issus de la communauté latino-américaine.

Objectif 

Permettre aux jeunes d’exprimer leurs ressentie afin de favoriser une meilleure intervention à leurs faveur.

Thématiques

  • L’identité chez les jeunes
  • La marginalité chez les jeunes
  • Les relations dans la famille
  • Le développement des ressources

Participants

Les jeunes et les intervenants sociaux

Durée

Une journée

projets aux jeunes

 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :