RÉFÉRENCEMENT

L’expérience nous a démontré que les besoins des immigrants sont variés. En plus d’offrir des services d’aide au niveau para-légal, social et professionnel, notre appartenance aux réseaux des organismes communautaires québécois nous permet de référer les demandeurs d’autres services auprès d’organismes spécialisés. Nos cas de référencement jusque-là ont porté généralement sur la violence conjugale, la fatigue professionnelle, l’aide aux études, le profilage racial et l’aide à la francisation.
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :